Miages-Djebels

Accueil du site > Un peu d’histoire > La France face aux troubles et à la guerre en Afrique du Nord ( (...)

La France face aux troubles et à la guerre en Afrique du Nord ( Algérie-Tunisie-Maroc) 1945-1962

samedi 4 avril 2009, par Serge CATTET

Une présentation claire pour comprendre l’engrenage de cette tragédie. Serge Cattet est agrégé de l’Université et a été sous-lieutenant en Algérie.

La France face aux troubles et à la guerre en Afrique du Nord (Algérie - Tunisie – Maroc).

1945, la France est confrontée à la révolte des populations dans les régions de Sétif et de Guelma en Algérie ; 1952, les troubles se généralisent au Maroc et en Tunisie ;

1954, la crise en Afrique du Nord prend une ampleur nouvelle avec la naissance en Algérie du drame d’une guerre qui ne prendra fin qu’en 1962.

Ces évènements marquent le terme d’une longue période de colonisation du Maghreb amorcée en 1830 en Algérie et poursuivie (1880) en Tunisie et enfin (1912) au Maroc. Progressivement, au sein des peuples soumis à notre tutelle, ces conquêtes suscitent des réactions d’opposition qui prennent de l’ampleur avec la 2ème guerre Mondiale et la montée générale des nationalismes.

A l’exigence, en Algérie, pour plus de droits politiques s’ajoutent les revendications de la Tunisie et du Maroc pour leur indépendance.

Aux hésitations de la France pour prendre en compte ce nouvel état d’esprit, répond alors une montée brutale des troubles dans l’ensemble du Maghreb. Dès 1955-1956, ils obligent la France à accorder au Maroc et à la Tunisie leur indépendance. En Algérie, c’est au contraire la guerre qui embrase rapidement le territoire dès novembre 1954.

Commencent alors 8 longues années de guerre qui imposent à la Nation de lourds sacrifices et aux populations d’Algérie le poids de leur drame. 400 000 hommes sont déployés en permanence sur le terrain dans des conditions difficiles de vie et de combat.

Le 19 mars 1962, en vertu des accords conclus la veille à Evian, les combats prennent officiellement fin mais non le drame engendré par la Guerre d’Algérie. La troupe le subira jusqu’à l’été 1964.


Table des matières

La France face aux troubles et à la guerre en Afrique du Nord

I - Une conquête contestée : l’histoire pour comprendre.

A) Après l’Algérie, la Tunisie et le Maroc : la conquête par les armes.

B) de la revendication politique au drame de Sétif (mai 1945) .

1) la France aux prises avec la montée de la contestation

2) Mai 1945 - le drame de Sétif

C) L’embrasement - l’indépendance et… la guerre

II - L’Algérie en guerre

A) Un contexte de difficultés

B) Trois grandes phases dans le déroulement du conflit

1) 1954 - 1957 : le pourrissement

La montée en puissance du F.L.N et de l’A.L.N

Les répliques de la République

2) Dès 1958 : la rebellion aux prises avec des difficultés militaires croissantes.

1958 : de Sakiet à Alger : un premier semestre sous haute tension

De Gaulle face à la crise algérienne

3) 1959 - 1962 : vers le dénouement. De l’autodétermination à la négociation.

16 septembre 1959/6-8 janvier 1961 : les chemins de l’autodétermination.

Janvier 1961-19 mars 1962 : la recherche et la conclusion d’un accord.

Epilogue : l’enchaînement des drames.

Documents joints

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP