Miages-Djebels

Accueil du site > Mémoire > Mémoire à un harki

Mémoire à un harki

samedi 26 juin 2010, par Collectif.

Les anciens Harkis disparaissent peu à peu du fait de leur âge et bientôt il n’en restera plus un seul ! La roue de la vie continue de tourner inexorablement...


A Dreux, récemment, justement un de ces anciens Harkis est parti pour son dernier voyage. Au cours de son inhumation un vibrant hommage lui a été rendu par un ancien officier ayant servi en Algérie, le Général Maurice FAIVRE.

Cette oraison funèbre a déclenché des souvenirs chez un autre acteur de cette période, le Préfet honoraire Roger BENMEBAREK, qui n’a pas connu le défunt mais le douar dont il était originaire.

L’hommage et la réaction nous donnent un nouvel éclairage sur cette période et une vision différente de ce que rapporte "certains médias". http://www.harkis.com/article.php3?...

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • Mémoire à un harki 30 avril 2014 20:39, par Blisse

    On m’a appris à lire Sur la terre et dans le ciel Pour que, si je me perds la nuit Je m’oriente avec les étoiles.

    Partout où je me rendais J’étais aimé de tous Du temps où j’étais un bon Harki

    Vous m’avez demandé où était l’étoile Et j’ai cru que c’était vrai Alors que l’étoile était tombée, la pauvre Dans les rets de vos pièges

    L’histoire de la guerre d’Alger était semée d’énormes épines. Général De Gaulle et son gouvernement de l’époque ont trahis tout le monde En suite le FLN a sont tour de trahi son peuple.

    Les harkis se sont trompés de chemin Ils ont admiraient la France La France les a floués

    Répondre à ce message

    • Mémoire à un harki 11 avril 17:22, par Hami Athhemmi

      Je vois en haut 3 photos : Au milieu c’est Joël CAY mon instituteur pendant 1 mois avant de le quitter pour rejoindre l’autre classe tenue par son collègue ROUBY RENE .L’aventure prit fin quand ils furent tous 2 enlevés par des maquisards de L’ALN Un 11 janvier 1959. . Dans le commentaire qui précède le mien, on a utilisé des étoiles pour une métaphore bien développée dans la chanson d’AIT-MENGUELET.. Mais comme c’est dit par mon prédécesseur, le harki a fait un mauvais choix , et c’est son choix !!! Il ne doit s’en prendre qu’aux autorités qui l’ont utilisé...puis abandonné. Il n’était pas bien vu par tout monde quand il était harki !!! Nuance , Le" tout "doit être changé pour lui substituer un terme resticif .Mal vu par la population qu’il a trahie et mal vu par son maître qui n’avait pas confiance lui ...C’est dramatique .

      Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP