Miages-Djebels

Accueil du site > Actualités ou Réflexions sur l’actualité. > Un nouvel archevèque à Alger.

Un nouvel archevèque à Alger.

lundi 23 juin 2008

En Algérie l’Islam est une religion d’Etat ce qui signifie que le juridique est soumis au théologique... ( Il a fallu à la France attendre 1905, pour voir la séparation de l’Eglise et de l’Etat).

De nos jours, la cohabitation avec les autres religions est devenue délicate.

Rome (voir publication ZENIT.ord ci-dessous) vient de nommer un remplaçant à Mgr Tessier.

Le choix du révérend Ghaleb Moussa Abdalla Bader ne peut que faciliter le dialogue ente croyants se réclamant du même Tout Puissant : Yahwe, Dieu, et Allah ne font-ils pas qu’un ?

Nouvel archevêque à Alger : un expert des relations avec l’islam

Le révérend Ghaleb Moussa Abdalla Bader remplace Mgr Tessier.


Nouvel archevêque à Alger : un expert des relations avec l’islam

Le révérend Ghaleb Moussa Abdalla Bader

ROME, Dimanche 25 mai 2008 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a nommé le révérend Ghaleb Moussa Abdalla Bader, archevêque métropolitain d’Alger, en Algérie.

Le nouvel archevêque appartient au clergé du patriarcat latin de Jérusalem. Il était président du Tribunal ecclésiastique de première instance d’Amman depuis 1992, et possède une grande expérience dans le dialogue avec l’islam.

Mgr Ghaleb Moussa Abdalla Bader remplacera Mgr Henri Teissier qui avait présenté sa démission du gouvernement pastoral pour raisons d’âge (il est âgé de 78 ans).

Le nouvel archevêque est né le 22 juillet 1951 à Khirbeh, en Jordanie. Il a fait ses études de théologie au séminaire de Beit-Jala et a été ordonné prêtre le 13 juin 1975 à Amman par le patriarche latin de Jérusalem. Il a obtenu un premier doctorat en droit civil à l’Université de Damas puis entre 1981 et 1986 deux doctorats à Rome, en philosophie et en droit canonique, à l’Université pontificale du Latran, avec publication de ses thèses. Il a participé à la traduction en arabe du code de droit canonique.

Après son ordination sacerdotale il a été : vicaire paroissial à Amman puis secrétaire du patriarche et professeur au séminaire de Beit-Jala. Après ses études romaines il a été professeur de philosophie au séminaire de Beit-Jala et président du Tribunal ecclésiastique de Jérusalem. De 1988 à 1992 il a été curé de Jabal-Weibdeh (Amman). De 1996 à 2001 il a été consulteur du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

L’ordination épiscopale de Monseigneur Ghaleb Bader comme archevêque d’Alger, aura lieu le jeudi 17 Juillet 2008, à 17 h en l’église du Sacré-Cœur de Jésus à Amman (Jordanie).

Le Nouveau Patriarche de Jérusalem, Mgr. Fouad Twal, présidera la célébration ; il sera assisté par Mgr. Michel Sabbah, ancien Patriarche, du vicaire du Patriarcat Latin, Mgr. Salim Sayegh, et de Mgr Henri Teissier, ancien archevêque d’Alger. Un grand nombre d’évêques dont Mgr. Georger (Oran) et Mgr. Piroird (Constantine) participeront à cette cérémonie.

Mgr. Ghaleb Bader célèbrera sa première messe pontificale, le vendredi 18 Juillet 2008, à Al-Wahadneh, sa ville natale.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP