Miages-Djebels

Accueil du site > L’Algérie avant et du temps de la France .

L’Algérie avant et du temps de la France .

Dernier ajout : 27 mars.

Actuellement, la présence française en Algérie est chargée de bien des maux !.... C’est dans l’air du temps.

Le prisme de l’idéologie déforme souvent des regards ou des réflexions.

Abandonnons l’idéologie et les dogmes pour regarder les hommes et la réalité. Tout n’est pas tout noir ou tout blanc en dehors d’un système oppressant qui malheureusement avait oublié souvent l’homme.


0 | 10

Notes

[1] Au cœur du pays kabyle, 308 p, ln-8, 210 héliogravures, 10 itinéraires. Prix 32 fr. Editions Baconnier, Alger.

[1] Le texte en a, depuis, été donné dans les Cahiers Charles de Foucauld (volume 30 - 2e trimestre 1953).

[2] Dans le corps de l’ouvrage, les chapitres dus à la plume de Kouriba Nabhani, imprimée en majeure partie en lettres romaines, sont signées des initiales K. N. ; les chapitres que j’ai rédigés moi-même, imprimés en majeure partie en lettres italiques, sont signés de mes initiales J. C.

[3] « Dans l’ombre de Lyautey ». André Bonne, éditeur. Prix des gens de France 1954.

[4] Quels qu’en soient le nombre et la situation géographique ; j’ajoute en passant que j’estime heureuse la récente augmentation de ces circonscriptions administratives, qui permettra aux autorités françaises de se trouver plus au contact de l’indigène.

[5] Dans une série d’articles parus en juin 1955 dans le journal Combat, le Gouverneur Général Nœgelen a souligné certains des inconvénients que présenterait une assimilation totale et brutale des Algériens. Il fait ressortir notamment qu’au moment où ceux-ci prendraient en main beaucoup de rouages administratifs locaux, disparaîtrait cette sorte de « décentralisation » que constitue actuellement le gouvernement général, lequel comporte d’autre part des services spécialisés possédant du pays et des habitants une expérience irremplaçable.

[1] Jacques Chevallier, Nous, Algériens, op. cit.

[2] Jean-Paul Thomas, Droite et rassemblement du PSF au RPF, 1936-1953, thèse d’État, Institut d’études politiques de Paris, 2002.

[3] Historia Magazine, « La guerre d’Algérie », op. cit.

[4] Ibid.

[5] Abderrahmane Farès, La Cruelle Vérité. L’Algérie de 1945 à l’indépendance, Paris, Pion, 1982.

[6] Alain de Sérigny, Échos d’Alger, t. II, op. cit.

[7] . Fernand Pouillon, Mémoires d’un architecte, Paris, Seuil, 1968.

[8] Jean-Louis Planche, in Jean-Jacques Jordi et Guy Per-villé (dir.), Alger 1940-1962, op. cit.

[9] Témoignage de Christian Ripoll sur Alger-roi.net.

[10] . Historia Magazine, n° 198, 20 octobre 1971.

[11] Jacques Chevallier, Nous, Algériens, op.

[12] Entretien avec l’auteur.

[13] Alain de Sérigny, Échos d’Alger, t. II, op. cit.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP