Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom du sang versé, regardons la vérité > Devenons les messagers de l’Akfadou > Devenons les messagers de l’Akfadou > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Devenons les messagers de l’Akfadou

    6 juillet 2011 11:10
    Quand on a connu les conditions des combats, cela parait impossible. Les accrochages par définition étaient brefs : l’ALN pour porter des coups devait bénéficier de l’effet de surprise puis disparaître. Par contre, je peux vous signaler qu’un détachement de l’ALN a présenté les armes au lieutenant commandant la SAS Bouzeguene qui nomadisait avec le maghzen, l’arme à l’épaule. Cette rencontre fortuite a eu lieu en pleine nature, près du village de Bouzeguène le 21 mars 1962, deux jours après le cessez-le-feu. À cinquante ans de distance, il convient de se poser des questions et de s’intéresser à la vérité (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP