Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    1er mars 2009 12:44, par Bakouche
    En lisant votre témoignage sur votre séjour à Houra, Bouzeguène et Azazga et en découvrant les photos insérées , je ne puis retenir mon émotion.J’étais élève au CEG d’AZAZGA (1969-1973)ensuite au LYCEE(1973-1976), je ne peux oublier l’éducation et l’instruction que m’ont prodiguées mes professeurs et l’ensemble du personnel de ces deux établissements. Je citerai quelques uns :Mme JAUNET qui me serrait dans ses bras à chaque fois que je donnais une réponse juste à ses questions(quelle affection chez cette femme !),Mr BERNARDIN qui sacrifiait son temps et son argent pour réussir ses cours, Mr COZ dont la sagesse (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP