Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    1er septembre 2012 11:32, par Boudjema Younès Chaouche
    A travers ce site je présente mes condléances à l’adresse de la famille de Monsieur Mourad Amara, premier prof de math Algérien au CEG d’Azazga durant les années 60/70. Qu’il repose en paix et que Dieu l’accueille en son vaste Paradis.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP