Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    8 septembre 2010 17:16, par Essaid AIT LOUNIS
    Tout simplement émouvant ! et puis chapeau ! aux auteurs. mais dites vous bien qu’avec cette histoire , une autre , et pas des moindres a été vécue par d’autres collégiens du CEG d’AZAZGA, partis eux au lycée AMIROUCHE de TIZI OUZOU,INH Boumerdès ,des élèves de la même époque qui curieusement n’ont pas intervenu dans cette rubrique,autrement très intéressante et qui interpelle plus d’un tant le (MOI) qui sera porté par tout un chacun la vie durant, s’est forgé là , à cette époque.On ne peut en parlant de cette époque faire le pont sur les Messara( achour, Omar,MOHAND...)Sadmi Achour , Ould Said Nacer, Achour (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP