Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    18 septembre 2010 14:25, par meftah lahcene
    Je réponds au message d’une ancienne élève d’Azazga, la nommée Cherifi Nouara alias Hadja Sofia Nait Cherif Je me souviens bien de vous au CEG (promotion de 1966) et je me souviens très bien de vous au lycée Chihani Bachir (première classe de terminales sciences en 1972-1973) Quant à moi j’étais en classe de première dans les deuxièmes bâtiments de la salle 23 à la salle 32. Comme camarades de classe ; il y’avait Dahoumane Ahcene – Aimene Amokrane et Merati Md Amokrane. Je trouve votre témoignage magnifique et j’ai eu des frissons le lisant dans tous ses aspects ; car tous les détails que vous avez (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP