Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    4 décembre 2010 10:10, par Dr Cherifi Nouara Alias Hadja Sophia
    Je suis bien heureuse que cette merveilleuse chaine à la quête du savoir auquel on rend cet hommage , en quête de solidarité pour nous unir et nous renforcer comme les doigts de la main en frères et amis sans distinction de famille , ni de race ni de frontière ...Encore merci à Mr Sahut d’avoir permis ce miracle grâce au troublant message de la francophonie il faut le reconnaitre .Oui que les pigeons de Kairouan ne se sentiront plus seuls en exil puisque des mots magiques leur parviennent par la voix de tous ceux qui se sont exprimés dans ce site .J’ai grandi aux côtés de Madjid qui modeste et (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP