Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    8 décembre 2010 10:17, par Dr Cherifi Nouara Alias Hadja Sofia
    Je te salue Yamina femme de ma tribu !Je viens de te reconnaitre car au début je t’ai confondue avec une autre Yamina !Pardon ma soeur !Je n’ai pas d’autres mots pour toi que ma fierté de te lire dans ce site et aussi pour ton magnifique combat quotidien afin d’offrir le maximum aux enfants de cette génération de demain auxquels tu essayes de donner cet enseignement qu’on a eu au CEG , au lycée Chihani ...dans ton collège monté courageusement par ta sensibilité et ta persévérance .Merci Mina de tout mon coeur .Nouara ta soeur (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP