Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    16 octobre 2016 09:30, par André GOUNY
    Bonjour Je ne sais pas ce que va devenir ce petit message mais j’aimerais savoir si vous êtes bien l’ancienne élève Chérifi Nouara que j’ai eu en classe de TS dans les années 71-75 avec 2 autres filles Belkacem Malika et Challal Ourdia. Si c’est bien vous je veux que vous sachiez combien ces années kabyles à Azazga ont été heureuses. Jeune enseignant j’ai fait de mon mieux même si tout n’était pas parfait. Je garde un souvenir ému de cette classe de TS dont je posséde une photo (peut-être avez-vous pu la voir car je l’ai transmise à Lahcène Moftah. Aujourd’hui retraité, je voyage, fait du bridge et suis (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP