Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    11 mai 01:39, par Toufik.ABCI ancien élève de J.L Sahut
    Comme un volcan en éruption après un long sommeil. Mes souvenirs surgissaient d’un seul coup d’une adolescence tantôt naive pour avoir été trop soumis, tantôt innocente pour avoir été trop correct.Laquelle des deux m’a été fidèle quand j’étais élève au collège ( CEG d’Azazga ), je ne le sais point, mais après avoir lu tous ces témoignages et le vôtre bien sûr cher professeur, je replonge dans l’ambiance d’alors. Cependant le temps a passé depuis nous avons pris de l’âge mais l’engouement reste telle quelle. Ce fut la période poste coloniale à chacun ses ambitions malgré les obstacles. Alors on fonce dans le (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP