Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    8 juin 17:31, par Toufik.ABCI ancien élève de J.L Sahut
    Etant placide en toute circonstance ; des souvenirs s’en vont, me viennent et me reviennent quand l’espace temps se déforme pour faire rapprocher mes défiances de l’époque afin les mettre en mouvement. Ainsi, surgit un lyrisme qui me défroisse afin de faire glisser doucement toutes mes colères. Tandis qu’autour de moi tout semblait parfait, alors que des choses bizarres se passaient dans les coulisses. Qui le saura ? Et bien moi je l’ai su. Avec le recule, je ressens moins la douleur. Je parle bien sûr de mes camarades qui ont été exclus de l’établissement et dont personne n’en parle. Il s’agit (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP