Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    2 avril 2011 10:28, par hadja Sofia
    Je salue Fatma qui a eu le courage de se se manifester dans ce site.Il n’y avait que trois filles de ce nom dans nos classes du primaire aussi je me suis rappelée d’elles toutes les trois avec une grande tendresse de soeur .Oui que beaucoup de temps s’est écoulé depuis...Mais qu’on n’oublie pas cette cour de l’école primaire avec ce coin oû l’on jouait à la marelle sous cet arbre là :un mûrier si je me trompe pas ...Me Librano a mené d’une main de fer cette école là pendant des années ...Puis il y a eu Me Lacoste pour la remplacer ...Mais je garde le plus émouvant des souvenirs de Melle Clément qui m’avait (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP