Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    28 août 2011 18:04
    Dr bonjour ; Ce ne serait guère pour polémiquer avec vous Docteur,j’exprime le quotidien de notre pays, la surveillance de la presse en est une preuve. La création d’une académie des lettres,des arts et des sciences,qui plus est en kabylie, qui forcément avec un esprit d’indépendance,tout en échappant à toute ingérence est au demeurant un rêve. S’agissant de ma modeste personne,je suis mis en retraite relativement jeune.Je n’ambitionne nullement de siéger dans aucune instance académique ou autre. Je me suis mis en retrait de tout,je (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP