Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    5 septembre 2011 14:49
    Madame Tarika, Relisez-moi, je n’ai pas critiqué les "bonnes volontés". J’ai simplement critiqué un point de vue idéologique relatif à la possibilibité qu’auraient des civilisations différentes et concurrentes de vivre côte à côte harmonieusement. Quant à être jaloux de votre bon français, que je soulignais moi-même, comment le pourrais-je, moi qui suis Français ? Au contraire, je souhaiterais que tous Algériens parlent aussi bien le Français que vous et vos camarades de (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP