Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    24 avril 2012 23:53, par Dr Cherifi
    Bonjour Faci !Enfin cher camarade tu viens interrompre le silence du site !Toujours aussi brillant que tu l’as été durant ces années du CEG ;en lisant ton message j’ai été transportée dans ce village de Fouroulou le fils du pauvre ,on y retrouve ce verbe ,ce ton de Féraoun effectivement .Nostalgie ,nostalgie...Tu était chef de classe et tu sévissais avec une rigueur digne de l’école de Da Mohand Rabia .Tu m’avais souvent punie !!!Ce que Da Moh n’a jamais eu à faire !Mais franchement puisqu’on est sur un site de la francophonie pas moins tu m’as époustouflée par le ton et le temps de ton message .Bravo (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP