Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    21 janvier 2009 18:47, par BOUDJELIL Ali élève de M SAHUT
    cher Monsieur Sahut, je suis ébloui par ce récit qui me replonge dans les années du CEG comme on se plait à les nommer ! Merci et tout ce que je souhaite c’est que vous puissiez lire ces lignes. J’étais votre élève, je m’appelle BOUDJELIL Ali J’ai maintenant 53 ans et je garde un souvenir impérissable de vous de votre 404 que vous vous faisiez briller au soleil. Je suis originaire des Aghribs, j’habite maintenant à Azeffoun.ADRESSE AZEFFOUN 15315 TIZI OUZOU Je souhaiterais vous écrire une longue (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP