Miages-Djebels

Accueil du site > Mémoire

Mémoire

Dernier ajout : 19 juin 2014.

Parmi les militaires français morts pendant la guerre d’Algérie, il en est un certain nombre dont le sort est peu évoqué alors qu’ils ont subi le sort le plus cruel. Il s’agit de militaires qui ont été enlevés et ne sont jamais revenus. Ce drame a été occulté.

À ce drame des militaires disparus, s’en ajoute un autre encore plus douloureux, celui des disparus civils (hommes, femmes, enfants, de toute confession).

C’est un drame terrible et abominable par sa dimension et par les circonstances qui entourent les disparitions.

Ce drame s’est produit pendant toutes les années de guerre et surtout ce qui est inimaginable après la signature des accords de cessez-le-feu qui garantissaient pourtant la sécurité des biens et des personnes.

Des hommes, des femmes, des enfants se sont volatilités dans des circonstances qu’il vaut mieux ne pas imaginer. Plus aucune trace !.... que des familles dans les larmes et le désarroi.

Le nombre des disparus - militaires, harkis, civils européens ou musulmans, - dépasse l’imagination….. le décompte faute d’archives ou de document est difficile à établir de façon précise.

Ces Disparus ont eu jusqu’alors pour seul linceul, la chape de l’indifférence d’une nation silencieuse et sourde aux larmes des familles.

Désormais, celles-ci ont à Perpignan, à l’initiative du Cercle Algérianiste, un lieu pour le souvenir et le recueillement.

Ce mémorial de bronze renverra au monde l’écho du nom des disparus.

Ceux-ci ne demandent même pas justice mais seulement un peu de compassion.

Ils veulent sortir de la prison de l’oubli et que leur souvenir soit respecté et immortalisé.

Ils demandent que soient évoqués leurs derniers moments de liberté.

Que leur drame ne demeure plus caché.

Et que l’évocation de leur martyr et de leur sacrifice contribue au moins à réconcilier les communautés des deux côtés de la Méditerranée.

C’est le message que renvoie ce mémorial émouvant évoquant les noms de ceux qui sont restés à jamais sur cette terre qu’ils ont aimée.

Plaque du Mémorial

Recueillons-nous un instant devant une des plaques de ce martyrologe bouleversant.

Si nous en avons la force, prions pour la paix.

« Vous êtes entre les mains de Dieu pour l’éternité, En nos cœurs pour la vie, En notre mémoire pour la Paix. »

disait Suzy Simon-Nicaize, lors de son discours.

Que cette paix finisse par gagner les cœurs des parents et des proches de tous ceux qui sont restés à jamais ensevelis sur cette terre d’Algérie,

Quels que soient leurs camps, c’étaient des hommes.

Que Dieu, Allah et Yahvé se donnent la main pour les accueillir tous sans distinction avant de nous ouvrir les portes de l’éternité où nous sommes tous appelés à les retrouver.

Claude GRANDJACQUES

Au sujet de ce drame horrible, consulter le site http://disparus.notrejournal.info/ qui vous donnera accès à la liste du martyrologe.


0 | 10 | 20


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP