Miages-Djebels

Accueil du site > Les S.A.S. et les Services "Médico-éducatifs" de l’Armée. > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973 (1ere (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973 (1ere (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973 (1ere partie)

    10 novembre 2013 14:54, par Ali AMROUN
    C’est avec grand intérêt et un véritable plaisir que j’ai lu votre témoignage. Il est d’une fidélité extrême. Je pense mieux vous connaître que quiconque de mes camarades de classe, hormis mon oncle Lounès (il y a lieu de vous signaler que Lounès n’est pas le fils de Tahar mais son jeune frère). Je suis extrêmement ému et bien des souvenirs ont resurgi. Merci cher Maître. Ali AMROUN, si vous avez queque souvenir. A bientôt.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP