Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    16 avril 2009 20:21, par Amokrane Sadoudi, 55ans, Géologue en retraite.
    Cela fait des années que je rêvais d’avoir des nouvelles de mes anciens profs du CEG d’Azazga, jusqu’au 13 /04 / 09, où le hasard m’orienta vers ce site merveilleux dans lequel je revois tout un passé .un passé où nous avions de vrais profs qui ont su nous transmettre un savoir très riche et méthodique en même temps. Mr Sahut, avant tout, mille fois merci d’avoir pensé à nous rapprocher les uns des autres 36 ans après votre regret embarquement sur El-Djazair vers Marseille. Vous étiez mon prof de maths dans ce précieux collège et votre méthode de nous enseigner cette matière est gravée a jamais dans ma (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP