Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    6 mars 2014 22:26, par azouaoui
    je suis né en 1957 je m’appelle azouaoui abderrahmane ,je me souviens de vous vous vous êtes arrêté avec votre voiture une 403 pour discuter avec mon grand père Idir entre Ihitoussene et Ait ferrache ,mon pére était enseignant à l’école d’ait ikhlef et décédé au maquis en 1958 vous devez surement discuter de lui .Je vous est retrouvé au CEM d’azazga alors que j’entrais en 6 éme les enseignants et les oulémas avaient un respects absolu de la part des kabyles

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP