Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    24 avril 2014 13:47, par Marité
    bonjour Fatma, je suis toute émue de me replonger dans mon enfance ; je ne sais pas ton nom de famille, mais moi aussi j’ai eu Melle Lubrano comme institutrice à Azazga, mais aussi Mr Rabia, le frère du directeur, mr Challa, les deux frères ; J’avais comme amies Nadia Tailli, fille du boulanger, Nora Hamadouche, les filles Kaci-Chaouch, et d’autres noms qui m’échappent. Comme j’aimerais avoir des nouvelles de tous ces gens !j’ai 64ans ! Marité

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP