Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    8 décembre 2010 20:22, par Boudjema Younès Chaouche
    Par Boudjema Younès Chaouche " 8 Décembre 2010" Permettez moi, Madame et Monsieur Joseph de rendre hommage à Monsieur Claude Grandjaques pour son travail, et à travers lui,vous,Monsieur Sahut,Madame et Monsieur Maréchal,Monsieur Bernardin,Monsieur Coz, et à tous ces enseignants du CEG d’Azazga des années 1960,qui au sortir d’une guerre ont fait le choix de rester ou de s’installer en Kabylie. S’agissant du CEG d’Azazga,ce temple du savoir,où j’ai eu l’insigne honneur d’avoir été un de vos élèves,de Monsieur Sahut " Mathématiques",de Madame Maréchal "Langue française" auxquels vous (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP