Miages-Djebels

Accueil du site > Au nom de la Francophonie > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Un jeune enseignant français en Grande Kabylie 1958-1973. (2e partie).

    5 juin 2011 23:02
    c’est avec une profonde émotion que je prends connaissance du témoignage de monsieur jean louis sahut sahut,ce nom réveille en moi des souvenirs indélébiles et indéfectibles d’une enfance heureuse et innocente dans une ville sereine qu’était tizi-ouzou ,auprés d’un père aimant et protecteur et qui je m en souviens encore vous a"ramené"chez nous ; à la maison !!! Je suis la fille de monsieur saheb et ,oh, combien ,je souhaiterais que mon message vous parvienne (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP