Miages-Djebels

Accueil du site > Témoignages > Deux Hauts-Savoyards, anciens d’AFN, « sur le chemin du souvenir, au cœur de (...) > Deux Hauts-Savoyards, anciens d’AFN, « sur le chemin du souvenir, au cœur de (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Deux Hauts-Savoyards, anciens d’AFN, « sur le chemin du souvenir, au cœur de l’âme algérienne »

    4 septembre 2012 19:44
    Vous avez raion. Un véritable patriote algérien (1830-1962) ne peut pas y retourner. Ce serait comme aller à Damas, au Caire, Aden, etc., bref n’importe quel pays arabe. La prise de pouvoir par le FLN en juillet 1962 a ramené le pays en 1830, c’est évident. Mais je comprends que de vieux soldats français veuillent y retourner. Après tout, c’était leur 20 ans, et malgré certains côtés atroces et horribles de la guerre (venant pour l’essentiel du FLN et de l’ALN), quelle aventure pour eux et peut-être quel bonheur ! A comparer avec le destin vide des jeunes Français d’aujourd’hui ! A 20 ans dans les (...)

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP