Miages-Djebels

Accueil du site > La passerelle > Napoléon III et Abd-el-Kader, Charlemagne et Witiking, étude historique et (...)

Napoléon III et Abd-el-Kader, Charlemagne et Witiking, étude historique et politique. Biographie de l’émir...

samedi 14 septembre 2013, par Eugène de Civry (le Comte)

"Pont entre Orient et Occident, entre tradition et modernité, l’Émir a frappé ses contemporains par la force de son caractère. Aujourd’hui les historiens mettent l’accent sur les multiples dimensions de sa personnalité – chef militaire et homme de paix, écrivain et penseur, politique et mystique – qui a su prendre le meilleur de son temps sans jamais renier sa propre culture".


voilà ce qu’écrivent Pierre Lory, Daniel Rivet, Mgr Henri Teissier, Michel Lagarde, Bruno Étienne et le Cheikh, Khaled Bentounès, les auteurs du livre « L’émir Abd el-Kader, témoin et visionnaire ».


Faire connaissance avec ce géant peut rapprocher les cœurs des Algériens et des Français.

En lisant le livre écrit en 1852 par le Comte Eugène de Civry, le lecteur découvrira les multiples facettes de ce génie qui a su fédérer les tribus et résister à l’une des plus puissantes armées du moment.

Pour prendre la dimension de celui qui peut être considéré comme le fondateur de l’Algérie, voir la liste de ceux ont cherché à le neutraliser.


Extrait du livre :

"IV LISTE APPROXIMATIVE DES PRINCIPAUX CHEFS DE L’ARMÉE FRANÇAISE QUI ONT PRIS PART A LA LUTTE CONTRE L’ÉMIR ABD-EL-KADER.

Cinq princes du sang royal de France :

LL. AA. RR. le duc d’Orléans, le duc de Nemours, le prince de Joinville, le duc d’Aumale et le duc de Montpensier, qui tous ont été au premier rang sur le champ de bataille.

Seize ministres de la guerre :

Les maréchaux duc de Dalmatie, comte Gérard, duc de Trévise et marquis Maison ; les généraux baron Bernard, Schneider, Cubieres, Moline de Saint-Yon et Trêzel, qui ont lutté contre Abd-el-Kader comme ministres de la guerre.

Les généraux Cavaignac, de Lamoricière, Rulhière, comte d’Hautpoul, comte de Schramm, Randon et le maréchal de Saint-Arnaud, qui, avant d’être ministres de la guerre, avaient combattu l’ Émir.

Dix maréchaux de France :

Les maréchaux Clausel, Gérard, Soult, Drouet d’Erlon, Valée, Bugeaud, Vaillant, de Saint-Arnaud et Magnan.

Environ cent cinquante généraux :

Les généraux Damrémont, Berthezène, Bernard, Desmichels, Mollière, Lemercier, Commann, Négrier, Damesme, du Vivier, de Bréa, Bouscarem, et tant d’autres morts glorieusement.

Les généraux de division comte de Schramm, Woirol, Rohault de Fleury, duc de Reggio, Trézel, Rulhière, comte de Rumigny, marquis de Castelbajac, comte d’Hautpoul, comte d’Houdetot, de la Moricière, Changarnier, comte Baraguey d’Hilliers, de Bar, Bedeau, Boyer, Létang, Le Pays de Bourjolly, Duvivier, Aupich , Randon, d’Arbouville, Cavaiguac, Marey-Monge, Korte, Charron, Levasseur, Gentil, Thiéry, Reveu, Pélissier, Delarue, Renault, comte Roguet, Herbillon, Morris, de Courtigis, Forey, Gudin, Camou, de Salles, de Chalendar, Lebrelon, de Rilliet, de Ladmiraut, Cornemuse, Daumas et Canrobert,

Les généraux de brigade vicomte de Trobriant, marquis de Brossard, Bernelle, Petit Dautrive, Lechesne, Renault, Tempoure, comte de Latour-du-Pin, Tartas, comte de Polignac, Drolenvaux, Blangini, Lapeyre, Bonet, Senillies, Allouveau de Montréal, J. Levaillant, Le Flô, de Mac-Mahon, de Bourgon , Cuny, C. Levaillant, de Lusy de Pélissac, comte de Chasseloup-Laubat, de Creny, Grobon, Bosquet, Roche, Lapène, Partouneaux, vicomte de Goyon, Pâté, Walsin-Esterhazy, Mellinel, Dalesme, de Cotte, Richepance, Marulaz, Eynard, de Montauban, de Gérandon, d’Allonville, Maissiat, duc d’Elchingen, Dupuch, comte de Montébello, Mayran, Coeur, Repond, Bouat, Peyssard, d’Aurelle de Paladines, Yusuf, O’Keef, de Cambray, de Noue, de Berthier, Jamin, d’Autemarre d’Ervillé, Courby de Cognord, Espinasse, de Lourmel, Feray, Lheureux, Foltz , de Mirbeck, et Collier.

Nous ne nous flattons point de donner ici une nomenclature exacte et complète de tous les officiers généraux qui ont figuré honorablement dans cette lutte de quinze années (1832-1847). Ce n’est qu’un aperçu tracé en courant".

TABLE DES MATIÈRES.

- INTRODUCTION. NAPOLÉON III ET ABD EL-KADER 3
- MADAME, 7
- PREMIÈRE PARTIE . CHARLEMAGNE ET NAPOLÉON. 9
- I. LA VEILLE DE L’EMPIRE. 9
- II. ADRIEN Ier ET PIE IX. 11
- III. WITIKIND. 14
- IV. LE NOUVEAU WITIKIND, 20
- DEUXIÈME PARTIE. ABD-EL-KADER 29
- I NAISSANCE ET MISSION D’ABD-EL-KADER. 29
- II. PORTRAIT D’ABD-EL-KADER. 42
- III. LES PRISONNIERS D’ABD-EL-KAKER. 55
- IV LA CAPITULATION D’ABD-EL-KADER 68
- V CAPTIVITÉ D’ABD-EL-KADER 85
- VI L’HOSPITALITÉ DE LA FRANCE 94
- NOTES 122
- I REMERCIEMENTS 122
- II NAPOLÉON 1er . 123
- III WITIKIND ET LA MAISON DE BRUNSWICK. 125
- IV LISTE APPROXIMATIVE DES PRINCIPAUX CHEFS 128 DE L’ARMÉE FRANÇAISE QUI ONT PRIS PART A LA LUTTE CONTRE L’ÉMIR ABD-EL-KADER. 128
- V LA SMALA D’ABD-EL-KADER. 129


- Ouvrage passionnant à lire.

- Une page extraordinaire de l’histoire commune entre la France et l’Algérie.

- Un modèle porteur d’espérance pour nos deux pays.

Pour ouvrir le livre, cliquer sur la photo :

PDF - 1.1 Mo
Napoléon III et Abd-el-Kader, Charlemagne et Witiking, étude historique et politique. Biographie de l’émir...
par le Cte Eugène de Civry

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP