Miages-Djebels

Accueil du site > Diaporamas. > Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois.

Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois.

dimanche 14 décembre 2014, par Claude GRANDJACQUES


Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois.

Charly, de 1959 à 1961, était en poste à Aït Daoud, village situé non loin de la cuvette des Aït Ouabanne, au cœur du Djurdjura.

Il a eu l’occasion de prendre alors un certain nombre de photographies qui depuis dormaient dans une boite.

Dernièrement après avoir lu le livre « des Miages aux djebels », en témoignage de sympathie pour les montagnards de Kabylie, il leur fait retour de ces souvenirs d’autrefois via le site Miages-djebels.

La qualité de conservation des photos n’est pas toujours au rendez-vous.

Par contre l’amitié et l’estime pour les montagnards de cette région escarpée sont restées intactes.

Les légendes sont sommaires. N’hésitez pas à compléter sur le site. Une façon d’avoir des échos de cette belle région.

Pour la situer voici un beau croquis réalisé par le frère de Charly.

JPEG - 234.9 ko
Croquis de situation
Aït Daoud au coeur du Djurdjura. Carte réalisée avec coeur par Claude le frère de Charly. Il ne connait pas les lieux qu’il a découverts grâce aux photos

Portfolio

Diapo 01 Depuis Aït-Daoud : la Main du Juif, le Ras Timedouine et un sommet (...) Diapo 02 Les montagnes enneigées 1501m et 1873m, et le village (...) Diapo 03 Au nord de la cuvette des Aït Ouabane Diapo 04 Cote 1873 Diapo 05 Cote 1873 et la barre rocheuse par dessus le toit du (...) Diapo 06 L'Azrou Tidjer 1751 m, piton dominant Aït el Azis Diapo 07 Le Djurdjura enneigé de nuit Diapo 08 Devant l'épicerie d'Aït Daoud Diapo 09 Scène champêtre Diapo 10 Scène de village Diapo 11 Rue principale d'Aït Daoud. La cote 1873 Diapo 12 La rue principale d'Aït Daoud Diapo 13 Le nouveau réfectoire du poste d'Aït Daoud Diapo 14 Sur la piste venant d'Aït Saada Diapo 15 Portage de fagots Diapo 16 Portage de fagots Diapo 17 A chacun sa charge Diapo 18 Devant la cuvette des Aït Ouabane Diapo 19 Villages d'Aït Daoud et d'Aït Saada sur leur ligne de (...) Diapo 20 Scène de village Diapo 21 Au bout de la piste venant d'Aït Saada Diapo 22 Le transport de l'eau Diapo 23 Les villageoises d'Aït Daoud Diapo 24 Près du petit moulin Diapo 25 Scène de village Diapo 26 Retour à Aït Daoud Diapo 27 La jeunesse d'Aït Daoud devant l'école Diapo 28 Devant l'école Diapo 29 Devant l'école Diapo 30 Les écolières Diapo 31 Devant l'école Diapo 32 l'école Diapo 33 Dans la rue du village Diapo 34 discussion sous le balcon Diapo 35 Dans la rue principale d'Aït Daoud Diapo 36 Sur la piste Diapo 37 . Reprise des marchandises Diapo 38 Scènes de villages Diapo 39 Maison d'Aït Daoud au soleil, à droite Aït Saada Diapo 40 Port du foin Diapo 41 Près de la fontaine Diapo 42 Descente vers le village Diapo 43 La cote 1873, la Main du Juif, le Ras Timedouine depuis le village (...) Diapo 44 Aït Daoud et Aït Saada depuis le village de Darna Diapo 45 . En plein soleil devant la djemma démolie Diapo 46 La cote 1873 et le village d'Aït daoud en contre-plongée Diapo 47 La cote 1873 , la barre rocheuse, la main du Juif, le Ras (...) Diapo 48 Port de fagots sur la piste Diapo 49 Au fond de l'oued des Aït Ouabane Diapo 50 Clair obscur sous le figuier, un tableau de Vermeer (...) Diapo 51 Maison, réfectoire et aubépine fleurie Diapo 52 Colline et maquis dense Diapo 53 Tassaft et sa belle route Diapo 54 Enfants devant le réfectoire Diapo 55 la fileuse de laine Diapo 56 Jardin en pente avec sa haie d'épineux pour le protéger des (...) Diapo 57 Traversée du village Diapo 58 La rue principale d'Aït Daoud Diapo 59 Devant la fontaine d'Aït Daoud Diapo 60 Scène de village à Aït Daoud Diapo 61 La beauté radieuse de la jeunesse Diapo 62 La jeunesse et l'innocence Diapo 63 La Main du Juif, l'Azrou ou Gougane, le Ras Timedouine, la longue (...) Diapo 64 La piste vers le sud du pose de Tassaft Diapo 65 le village de Tassaft vu du poste Diapo 66 Citerne au poste de Tassaft devant la Main du Juif, l'Azrou ou (...) Diapo 67 Gare de Reghaia Diapo 68 Gare de la "Halte des Ateliers" à l'entrée d'Alger Diapo 69 Sur le pont du "Ville d'Alger" Diapo 70 Vue sur le quai d'Alger Diapo 71 Sur le pont du "Ville d'Alger" Diapo 72 Au revoir Alger Diapo 73 La séduction de la Méditerranée qui nous unit Diapo 74 Amitiés à la Kabylie

Répondre à cet article

10 Messages de forum

  • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 5 octobre 2015 14:44, par said

    Vous avez dija passé sur les hau,teur de village ait mislayen ?

    Répondre à ce message

  • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 20 février 2016 14:14, par Nabilus

    Merci beaucoup Charly

    Répondre à ce message

  • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 25 août 2016 22:00, par Elyas

    Bonjour,

    Merci pour ce partage. Les photos sont restaient encore en bonne état malgré les années. Vous avez pas mal de photos du village Aït Daoud, Aït Ouabane, Aït Laaziz (ou il parait qu’il y avait aussi un poste) mais avez-vous des photos du village Aït Mislaiene qui se trouve juste en face du Village Aït Daoud en regardant vers Aït Laaziz ?

    Merci pour la réponse et mettez encore des photos de cette région ou il n’y a que peu de témoignage (photo ou autre).

    Répondre à ce message

    • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 27 août 2016 15:35, par Claude

      Bonjour

      Allez dans la rubrique diaporama vous trouverez des photos de votre si belle région. A titre d’exemple http://www.miages-djebels.org/spip....

      Amitiés

      Claude

      Répondre à ce message

      • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 15 septembre 2016 23:31, par Elyas

        Bonjour,

        Merci pour votre réponse. Les liens figurant sur le lien que vous m’indiquez ne fonctionne pas. Il y a bien un lien qui doit ouvrir un diaporama mais il ne fonctionne pas.

        J’attends avec impatience son fonctionnement. Merci pour tout le travail de mémoire que vous réalisez.

        amitiés.

        Répondre à ce message

        • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 16 septembre 2016 08:37, par Claude

          Cher ami,

          Tout fonctionne.

          Il vous suffit de cliquer sur le lien et vous atterrissez sur le diaporama : « Les Beni Yenni et les Akbils au fil des quatre saisons en 1961. Reportage photographique d’un médecin militaire de la SAS d’Aït Saada. 1ère partie » où il est question des Akbils.

          Dans la 2e partie http://www.miages-djebels.org/spip...., figure en grand une photo d’un jeune gymnaste qui effectue un magnifique un saut en hauteur. J’ai mentionné sans en être sur que la photo est prise sur l’ancienne DZ en dessous du poste d’Ait El Azis.

          Quant à l’évocation de la région des Akbils, vous trouverez dans le livre des Miages aux djebles, voir http://www.miages-djebels.org/spip...., que vous pouvez télécharger, aux pages 150 et suivantes un aspect de la vie des militaires français en poste à Aït El Azis.

          Amitiés.

          Claude

          Répondre à ce message

  • Au cœur du Djurdjura, à Aït Daoud, autrefois. 30 novembre 2016 18:05, par Nabil

    Bonjour, je tiens vivement à vous remercier pour cette incroyable collection de photos de ma région, j’ai essayé de reconnaitre des personnes, hélas il m’est impossible mais je compte faire ma petite enquête en consultant les vieux du village d’Ait-Daoud encore en vie afin de donner un nom à un maximum de gens. Je voudrais aussi savoir, si quelqu’un aurait d’autres photos du vilage Darna se trouvant juste en haut du village Ait-Daoud, ce village compte beaucoup pour moi, je vous remercie d’avance.

    Répondre à ce message

  • Ait Daoud est mon village d’origine. J’y ai vécu une brève partie de mon enfance avant de partir ailleurs. Je garde vivaces en mémoire quelques souvenirs de l’année 1959. Nous étions hébergés à proximité de la SAS au village Ait Saada.

    J’aimerais demander à Mr Claude GRANDJACQUES s’il lui est possible de me fournir quelques informations à propos de ces photos.

    Tout d’abord, je lui dirais merci infiniment pour ces photos qui sont très nettes et authentiques.

    Ma première question est purement technique : Est-ce que le développement de ces photos a été réalisé à partir de clichés d’origine (noir et blanc) reconstitués avec les couleurs de la scène d’origine ou bien a t-on utilisé une autre technique ?

    Ma deuxième question, si vous permettez, concerne la date de prise de ces photos. Pourriez vous situer la date exacte de ces prises de vue ? Je dis cela, car il me semble que certaines photos auraient vraisemblablement été prises avant 1959. Je fais allusion à la photo des écolières. En effet, à cette date voire même avant, la seule et unique école du village était déjà détruite.

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP