Miages-Djebels

Accueil du site > L’Algérie avant et du temps de la France . > Le royaume arabe d’Algérie

Le royaume arabe d’Algérie

mardi 26 janvier 2010, par Georges SPILLMANN

A l’occasion de recherches sur Internet sur le village de Chasseloup-Laubat, je viens de découvrir cet article passionnant de Georges SPILLMANN. Le sujet va intéresser ceux qui veulent connaître l’histoire de l’Algérie et ses rendez-vous manqués pour une solution de gouvernance qui de nos jours apparaît évidente.


Dans l’introduction l’auteur évoque les problèmes inhérents à la conquête de l’Algérie, décidée par Louis Philippe, avant d’aborder les conséquences et les dificultés de cet état de fait sous le Second Empire. En réalité, ce sont les relations entre Paris et Alger et les difficultés découlant de la fiction décidée par la la II° République ( l’Algérie fait partie intégrante du territoire français) qui sont décortiquées sous

Le proconsulat du maréchal Pélissier

La politique de Mac-Mahon.

L’auteur met en lumière les divergences d’appréciation politique et les résistances au changement : Napoléon III et ses conseillers ararabophiles rencontrent en Algérie l’opposition systématique du colonat et du pouvoir militaire en place.

On découvre à cette occasion comment le gouverneur général de l’époque a caché à l’Empereur la réalité de la famine terrible des année 1868.

http://www.napoleon.org/fr/salle_le...

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP