Miages-Djebels

Accueil du site > Témoignages > Qui est le Lieutenant Abdelkader RAHMANI ?

Qui est le Lieutenant Abdelkader RAHMANI ?

jeudi 22 septembre 2011, par Abdelkader Rahmani

Né dans les montagnes kabyles en 1923, Abdelkader Rahmani, « indigène » de la République Française, s’est forgé un destin tout à la fois de combats et d’efforts au rythme des événements historiques de son temps, avec pour moteur, honneur et ligne de conduite jusqu’à aujourd’hui : « Amazigh, l’homme libre ! »

Aujourd’hui, à 88 ans, le Lieutenant Rahmani vit des jours paisibles en Indre-et-Loire mais n’a pas désarmé. Les folies et décadences du monde, les grands crimes de l’occident, les pillages, les pollutions, les faillites, les corruptions, les appétits veules des petits et grands de ce monde sont autant d’occasions pour lui de faire valoir son droit et son devoir « d’ouvrir sa gueule » comme disait son ami Bourdieu. Droit et devoir d’homme libre. Ainsi chacun pourra lire sa lettre « Opinion Amazigh » sur le « blog du Lieutenant Rahmani » ou sa lettre de soutien à Stéphane Hessel pour s’en rendre compte.


Voici les grandes lignes, seulement, de ce parcours étonnant et courageux dont chaque étape est un choix conscient et assumé. Seulement, car cette vie tumultueuse a déjà fait l’objet de livres et en nécessiterait encore. Les archives militaires le concernant ne seront accessibles qu’en 2025…

Une jeunesse heureuse et rugueuse par une éducation stricte d’un père écrivain, premier et seul docteur es-lettre algérien, et professeur de valeur, issu d’une famille de Marabouts, le jeune Abdelkader Rahmani rêva de la prophétie d’un vieil oncle qui parcourait le Maghreb à pied jusqu’à l’Egypte en des tournées d’enseignement de l’Islam, et qui lui prédisait une vie de voyage et un grade de général d’armée ! Prêt à l’aventure il n’hésita pas à s’engager à 16 ans dans les Compagnons de France et les Chantiers de Jeunesse de l’Algérie française alors pétainiste.

Mouvements de Jeunesse créés par Pétain, d’abord interdits aux indigènes. Mouvements « retournés » qui participèrent au débarquement de nuit du Colonel Clark par sous-marin pour préparer le débarquement des forces alliées sur Alger. Nuit qui manqua être fatale au colonel dont la barque chavira dans une mer grosse, il fut sauvé de la noyade par l’intrépide Abdelkader qui n’hésita pas à se jeter dans les paquets de mer à la rescousse de l’officier américain.

Pour lire la suite http://lieutenantrahmani.over-blog....


Le Lieutenant Rahmani est l’auteur du livre "L’Affaire des Officiers Algériens"

Voir L’Affaire des Officiers Algériens

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP