Miages-Djebels

Accueil du site > Les S.A.S. et les Services "Médico-éducatifs" de l’Armée. > Cherif Messaoudène, ou la voie vers l’étoile de l’amitié.

Cherif Messaoudène, ou la voie vers l’étoile de l’amitié.

lundi 19 avril 2010, par Claude GRANDJACQUES

Après de longs mois de lutte contre la maladie, Cherif MESSAOUDENE, qui présidait le Cercle du centre culturel Ferrat Ramdane de Bouzeguene, nous a quittés le 18 avril après avoir lutté avec courage contre la maladie


Après de longs mois de lutte contre la maladie, Cherif MESSAOUDENE, qui présidait le Cercle du centre culturel Ferrat Ramdane de Bouzeguene, nous a quittés le 18 avril après avoir lutté avec courage contre la maladie. À son père, à ses parents, à ses amis, aux membres du centre culturel Ferrat Ramdane, je voudrais dire combien, malgré la distance, je partage leur peine et leur chagrin.

J’avais rencontré Cherif, au cours d’une visite éclair à Bouzeguène fin décembre 2004. Il s’agissait pour moi de respirer à nouveau un peu l’air des Beni Zikki pour terminer un livre sur cette région à laquelle j’étais viscéralement attaché pour avoir eu en charge l’administration de la population à une époque très difficile.

Le contact avait été naturel, simple et chaleureux. Cherif m’avait demandé de lui envoyer un article pour son bulletin « l’écho de Bouzeguène ». De retour dans les Alpes, j’écrivais un article qui se terminait ainsi : « J’écris ces lignes, à mon retour, dans les Alpes, ce lundi 3 janvier 2005, lendemain de la fête de l’Épiphanie. Cette fête, dans la religion chrétienne, célèbre la rencontre des Rois mages avec Jésus. Il y a deux mille ans, ils se rendirent à Bethléem jusqu’à la crèche, guidés par une étoile. En cette nouvelle année 2005, non seulement je présente à Bouzeguene et à ses habitants mes voeux les plus chaleureux, mais je souhaite que l’étoile de l’amitié que j’ai vue briller en me rendant en Algérie et dans notre chère Kabylie, réchauffe et guide les relations entre nos deux pays après ce drame de famille qui n’aurait jamais dû exister…. »

La réponse de Cherif me révélait l’homme de grand cœur à l’esprit de tolérance que j’allais découvrir par la suite : « … Je souhaite que vous m’envoyiez votre article relatant vos impressions du voyage dans notre belle région. Il sera diffusé sur le site Internet de notre association et publié dans le prochain numéro du journal, si vous ne voyez pas d’inconvénients. Notre objectif est de mettre un cadre d’expression à la disposition de chaque homme/femme de bonne volonté, d’exprimer ses opinions et surtout comme vous, cher ami, d’apporter son témoignage sur une période douloureuse. Jean Lacouture disait :» Un témoignage est un combat. » Alors, aujourd’hui, faisons que cette étoile de l’amitié brille pour nos deux pays pour l’éternité… »

JPEG - 59.4 ko
Cherif Messaoudene. Octobre 2007

Nous allions garder le contact et éprouver le besoin de mieux nous connaître. Grâce à Cherif j’allais revenir à Bouzeguène pendant une semaine et nouer de nombreux contacts dans les villages, y compris avec des anciens de l’ALN. Le tout s’est fait naturellement. Au cours de nos déplacements, j’ai appris à mieux le connaître. J’ai pu mesurer sa culture, son aisance dans les contacts, son écoute de l’autre, son affabilité et sa serviabilité. Il représentait pour moi la quintessence de l’âme locale. En le voyant évoluer, il était facile de comprendre que sans l’amitié et les sentiments, rien ne vaut vraiment.

Alors Cherif, sache que si ton corps n’est plus, rien n’est perdu, ton âme continue et vit dans le cœur des tiens et de tes amis.

Pour ma part, c’est en pensant à toi, à la jeunesse de France et d’Algérie que je poursuivrai dans la voie que tu as ouverte en premier de cordée, celle qui grimpe vers l’étoile de l’amitié entre nos deux pays.http://lavoiecherif.miages-djebels....

Claude

Voir également :

http://kabylie.unblog.fr/2010/04/19... Le monde associatif et culturel en deuil à Bouzeguene : Décès de Cherif Messaoudène Témoignges http://site.voila.fr/bouzeguene/avr...

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP